• RAS - plutôt bon signe?

    Aujourd'hui, ça va, je ne déprime pas alors que, pourtant, à 22h40, je n'ai toujours pas terminé de préparer mes deux heures de cours de demain 8h30, qui s'annoncent mouvementé (oui, ils ont été adorables lundi, ça ne peut pas durer). Eh bah, ça va quand même, je ne suis pas prise (de panique) par l'envie de me coucher immédiatement sans délai.

    Et pourtant, j'ai eu deux jours Youfemesques de merde. Qui ne connaît pas l'Iufm ne sait pas réellement ce que signifie perdre son temps. Passer une journée à écouter une sociologue raconter comment les élèves se sentent humiliés (pas beaux, les profs, vilains méchants), et comment il faut apprendre à écouter et accepter la diversité des élèves... Ouais, bah, 5h à écouter ça, et ton cerveau est aussi vide que les scenarii de la saison 3 de Prison Break (alors que la saison 1 était tellement exaltante et haletante (pas réussi à choisir un adjectif)). Bref, cette première journée a été marquée d'une double perte de temps puisqu'après la sociologue agressive (pourtant, je le promets, je n'ai rien du tout contre les socio, au contraire, mais elle... grrr), j'ai juste passé 2h dans les transports. Je précise que le matin j'avais déjà expérimenté ces deux heures, ce qui, je le conçois, est habituel pour beaucoup de travailleurs, m'enfin, c'est quand même 1h de plus que le temps habituel. Donc, je dirais, deux heures de perdues en plus.

    Autrement dit, si mes calculs sont exacts, j'aurais besoin d'une certaine dose de plutonium (ah non, après réflexion, ça marche avec tout) et d'une bonne machine à remonter dans le temps pour rattraper mes 7 heures perdues. J'suis pas une mauviette, mais c'est généralement le genre de truc qui me fait craquer (disons, l'accumulation).

    Bref, aujourd'hui, la perte de temps a été divisée par environ 2, mais je prends ça avec philosophie car...

    DANS 10 JOURS, JE SUIS EN VACANCES! Yep, bien le seul avantage d'être prof, gringos.
    Au passage, je déconseille quand même à qui veut l'entendre de faire ce métier de fous.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :